Presse

Voile Magazine – Voilier de l’année 2023 – Prix Bernard Rubinstein

Janvier 2023

Voile Magazine –  Voilier de l’année 2023 – Prix Bernard Rubinstein - Rosewest

CAPE COD 767 LE GROS COUP DE CŒUR

Le prix Bernard Rubinstein. C’est à la fois le bateau qui aurait plu à notre ami et le nouveau nom du prix spécial du Jury… Et de fait il s’est fait plaisir, le jury, en distinguant le nouveau Cape Cod, un day-boat chic mais pas snob qui fait chavirer les cœurs.

L’AVEZ-VOUS REMARQUÉ ?

C’est souvent quand les concepteurs et constructeurs se font plaisir, plutôt que de courir après les hypothétiques désirs de leur clientèle, qu’ils font les meilleurs bateaux. Et c’est typiquement le cas avec ce Cape Cod 767 né de l’imagination d’Hervé Nollet et bien servi par le talent de son collaborateur Thomas Seitz.
Peut-être las de construire et de diffuser le Cape Cod 896, un très élégant day-boat de facture néoclassique, Hervé Nollet a rêvé un bateau aux lignes sobres et tendues, contemporaines, performant mais facile à mener sur tous les plans d’eau, à poser sur toutes les plages.
Gros changement d’ambiance donc, mais même passion et même exigence quant aux performances, à l’ergonomie et aux finitions. Et surtout même réussite à l’arrivée : le 767 est une merveille de bateau pour la balade, le week end, jouissif à barrer, excellent marcheur et d’une élégance stupéfiante. Seul son constructeur, éternel insatisfait, voit les défauts de ce prototype. Les suivants seront un peu plus légers, auront une table de cockpit mieux dimensionnée. Mais de l’aveu de tous ceux qui sont passés à bord, et même de ceux qui ont juste posé leurs yeux sur le Cape Cod sur le plan d’eau, Hervé Nollet et Thomas Seitz ont réussi là un bateau exceptionnel.

UN CÔTÉ ÉLITISTE MAIS AUSSI DU SENS PRATIQUE

Certes couteux au regard de sa taille et de son programme, et ce fut l’un des arguments pour ne pas en faire notre Voiliers de l’année, mais tout simplement merveilleux. Et malin avec ça, à l’image du hors-bord électrique monté sur une sorte de chaise basculante qui passe d’un mouvement du tableau arrière à son coffre au fond du bateau, de la table abaissante façon planche à repasser, ou encore de sa cabine certes exiguë sous le petit pont avant, mais capable d’accueillir deux personnes pour une nuit ou deux. Le Rêve pour une lune de miel en mode camping côtier*!

En chiffres…
Longueur coque : 7,67m. Largeur 2,54m Tirant d’eau :0,22-1,80m. Déplacement 1 100 kg. Lest 130 kg Surface de voiles au près 31,90 m2 symboles. Spi :55,50 m 2 
Architectes : BE Rosewest Matériau : Sand Verre/PVC Constructeur : Rosewest Prix : 130.000 €

Voile Magazine –  Voilier de l’année 2023 – Prix Bernard Rubinstein - Rosewest